Accueil du site
.Baleine à bosse - Megaptera naovaeangliae
Baleine bleue
Précédent

Cétacé

Suivant
Baleine franche australe
Trombinoscope
Vue régulièrement dans les eaux réunionnaises
Cliquer pour écouter son chant
Un chant de la baleine à bosse
ordre : mysticètes
famille : balénoptéridés
autres noms : mégaptère, rorqual à bosse
longueur : 12 à 16 mètres
poids : 25 à 40 tonnes
nourriture : krill, petits poissons
habitat : au Nord et au Sud, on peut les trouver près des côte. Elle fréquente les eaux côtières de la zone de a réunion de juin à septembre. L'Océan Indien est une zone de reproduction, elle ne se nourrit pas durant cette période.
signes particuliers : La pigmentation de sa livrée est gris foncé sur le dos, blanc sur le ventre et mixte sur les flancs.
Le dessous de la nageoire caudale possède une coloration propre à chaque individu et son bord de fuite est dentelé. Ces particularités permettent d'identifier avec certitude chaque individu.
Les nageoires pectorales sont de couleurs très variables et sont bosselées sur le bord d'attaque. Elles font le tiers de la longueur totale de la baleine.
Elle a une bosse à la base de l'aileron dorsal très visible quand elle sonde car elle forme une crête légèrement bosselée, des protubérances multiples sur le rostre et des sillons gulaires de la tête au ventre .
Les chants des baleines à bosse ont été très étudiés en particulier celui, mélodieux, des mâles chanteurs.
Trombinoscope
Comportement : Pour sonder, le mégaptère arque fortement son dos et lève sa nageoire caudale à la verticale au dessus de l'eau. Son souffle en buisson, aussi haut que large monte jusqu'à 4 mètres et peut apparaître en V. Elle peut sonder pendant 20 minutes . Les sauts de baleines à bosse font le bonheur des whale watchers. Elle ne se nourrit pas pendant les périodes de reproduction
A la Réunion: Les baleines à bosses, appelées aussi jubarte sont les baleines le plus souvent rencontrées sur nos côtes. Elles peuvent mesurer une quinzaine de mètres en arrivant dans les eaux réunionnaises à partir du 15 juin. Elles y restent jusqu'au mois de septembre pour s'accoupler, mettre bas ou encore pour sevrer leur petit âgé de un an.
Elles se repèrent de loin grâce à leur souffle. Accompagnées de leurs petits qui peuvent nous offrir de magnifiques ballets aquatiques, elles ne montrent aucune agressivité quand on vient leur rendre visite. Malgré leur taille impressionnante, la fluidité de leurs mouvements et le calme de leur comportement rendent féériques les rares moments de bain qu'elles nous laissent partager en leur compagnie.
Elles repartiront pour un long voyage de plus de 10000km passant par les eaux froides de l'Océan Antarctique riches en krill avant que nous les retrouvions au large de nos côtes l'année suivante.
 
 
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope

 

 
Baleine bleue
Précédent

Cétacé

Suivant
Baleine franche australe