Accueil du site
Epaulard, orque - Orcinus orca
Globicéphal e tropicale
Précédent

Cétacé

Suivant
Fausse orque
Trombinoscope
Vu occasionnellement dans les eaux réunionnaises
Sa détention en marineland devrait être interdite : il y meurt au bout de 6 à 8 ans contre 80 ans pour une femelle sauvage. En 40 ans d'études, ce prétendu tueur sanguinaire s'est révélé être un animal particulièrement sensible et intelligent.
ordre : odontocètes
famille : delphinoïdes - delphinidés - globicéphalinés
autres noms : épaulard, baleine tueuse
longueur : 7 à 10 mètres
poids : de 4 à 8,2 tonnes
nourriture : super prédateur, depuis les grands cétacés, il chasse en meute jusqu'aux oiseaux marins et aux reptiles. Il se nourrit également de poissons, apprécie les phoques et peu de mammifères marins peuvent lui échapper..
habitat : presque toutes les mers du monde. Il se montre plus rarement dans les zones tropicales.
signes particuliers : Robe noire sur le dos et blanche sur le ventre, avec une " tache " occulaire claire et éventuellement une " selle " grise derrière l'aileron. Sa tête est typique avec son absence de rostre, mais son museau est pointu et bien défini.On distingue le mâle de la femelle grâce à la grande nageoire dorsale triangulaire et verticale mesurant de 1,70 à 2m de haut chez le mâle et falciforme mesurant 1m chez la femelle. Les nageoires pectorales sont larges et "en pagaie ".
L'épaulard possède un langage très subtil qui est loin d'avoir révélé tous ses secrets. Il dispose pour cela d'un sonar situé dans la partie proéminente de son front appelé Melon. On a constaté que chaque troupe possède son propre langage. Il est composé d'une douzaine de sons de base et d'un vaste répertoire de modulations.
On peut identifier chaque famille grâce à ses sons dont les modulations sont uniques. Les familles semblent se transmettre ce langage de générations en générations.
Comportement :Il est partout où la nourriture est abondante. Il vit en groupes de 2 à plus de 100 individus. Son activité est essentiellement diurne et inclut la prédation et le voyage. En 3 mois, il peut faire plus de 1 000 km. Il peut effectuer des sauts puissants et des accélérations foudroyantes pour atteindre une vitesse de pointe de 45 Km/h. C'est un joueur qui adore exécuter des figures acrobatiques au-dessus des vagues.
On a observé, chez les épaulards, une entraide peu commune dans le monde animal. Quand une orque est en difficulté, les autres viennent la secourir. Ils l'aident à remonter à la surface et la soutiennent. Lorsqu'une mère est sur le point de mettre son petit au monde, une autre femelle vient l'assister. Elle aide à porter le nouveau-né jusqu'à la surface pour qu'il puisse respirer. Le bébé mesure 2 m de long à la naissance pour 180 kg. Une femelle ne met au monde qu'un seul petit environ tous les 3 ans. Elles ont leur premier-né vers 15 ans et leur dernier à environ 30 ans. Les liens qui unissent mère et petits durent toute la vie.
oOo
A La Réunion, il a été vu occasionnellement.
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Trombinoscope
Globicéphal e tropicale
Précédent

Cétacé

Suivant
Fausse orque
Site à but non lucratif. Si les auteurs de ces photos me le demandent, je les retire de cette page car il m'a été impossible de les contacter