JMC Nov 2003
L'océan Indien
Menu

L'Océan Indien est sous l'influence d'une circulation subtropicale anticyclonique semblable à celle des autres bassins océaniques.
Le courant équatorial sud se sépare en deux près de Madagascar :une branche passe au nord de l'ïle, l'autre banche, le courant Est malgache se dirige vers le sud et se prolonge le long de la côte africaine par le courant des Aiguilles Ce courant d'origine tropical, rencontre à la pointe sud de l'Afrique, le puissant courant circumpolaire qui entraîne une grande partie de ses eaux vers l'est provoquant de nombreux tourbillons. Le long des côtes australiennes, le courant portant au nord se détache de la côte sous l'influence d'un courant côtier sud (courant de Leeuwin).
En raison de sa fermeture continentale asiatique autour de 20°N, l'océan Indien subit deux fois par an, un renversement des vents : c'est le régime des moussons. Comme cet océan se situe en région tropicale où la force de Coriolis est plus faible, la circulation océanique répond rapidement au vent et s'inverse donc aussi deux fois par an : c'est la région du monde qui présente la plus forte variabilité océanique.
Récemment a été individualisé un contre-courant équatorial de sous-surface appelé courant de Tareev, sans doute moins permanent que ceux des autres océans.

 

Courant des Aiguilles
Courant chaud de l'océan Indien, qui longe les côtes orientales de l'Afrique, entre 25 et 40 de latitude Sud. C'est l'un des courants océaniques les plus rapides.2 500 km de longueur, 65 millions de m3/s, 2,5 à 3 km/h.

Trajet du courant des Aiguilles
La photographie de NOAA du 2 janvier 1993 (les eaux chaudes sont en foncé) montre le courant des Aiguilles sous la forme d'une bande d'eau chaude se déplaçant vers le sud-ouest le long de la côte est. Au large du port Elizabeth et plus en aval, le courant linéaire est perturbé par des méandres de différentes dimensions
Tourbillons du Courant des Aiguilles
Rôle majeur dans le transport de masse, de chaleur et de sel de l’océan Indien vers l’océan Atlantique ( circulation globale thermohaline).
Les tourbillons dans le courant de retour du courant des Aiguilles vont générer des variations de hauteurs de mer par rapport à la normale
Menu